Gros plan sur le carnet de bon d’intervention

Afin de bien organiser le travail, il est essentiel pour toute entreprise proposant des services de réparations d’établir des rapports d’interventions. En effet, un mauvais processus de reporting peut entraîner un impact négatif sur la planification des tâches et sur la relation avec les clients. Il est donc primordial de se servir d’un carnet de bon d’intervention.

Quels sont les avantages du bon d’intervention ?

Le bon d’intervention est utilisé dans de nombreux secteurs afin d’organiser les activités du département technique. On le retrouve, par exemple, dans le domaine de l’électricité, plomberie, climatisation, paysagisme, livraison de matériel, et informatique. Comme l’indique son nom, cet outil sert à établir un rapport d’intervention. Il est utile aussi bien à l’agent de terrain qu’à sa société et au client. D’abord pour l’équipe intervenante, ce bilan permet de prendre connaissance des détails de l’intervention notamment la date, le lieu et les coordonnées du client. Il s’agit également d’un meilleur moyen de compter le nombre d’heures travaillées. De plus, grâce à la signature du client, la fiche permet d’obtenir la validation des prestations.

Pour les sociétés qui envoient les techniciens, le bon d’intervention est une meilleure solution pour suivre les réparations. Elles pourront ainsi conserver un historique de tous les travaux effectués. Par conséquent, il est plus facile d’établir la facture correspondant au temps de travail des équipes. Par ailleurs, c’est un moyen de superviser les agents. Véritable pièce justificative, ce document permet de se protéger en cas de litige. L’autre avantage d’utiliser un tel outil, c’est qu’il permet d’établir une relation de confiance avec le client. Enfin, pour ce dernier, le bon d’intervention permet de garder une trace des informations et de contrôler les travaux effectués. Grâce à la fiche, il pourra trouver rapidement le contact de la société en cas de besoin.

Comment remplir cette fiche ?

Utiliser un carnet de bon d’intervention comporte donc de nombreux avantages. Cependant, ce bilan ne sert à rien s’il n’est pas rempli correctement. Ainsi, il est très important de connaître ce que doit contenir cet outil. Concrètement, ce dernier s’utilise avant, pendant et après l’intervention des équipes. En amont, la personne chargée de l’organisation des interventions y reporte les principaux renseignements concernant le client et les travaux à effectuer. D’une manière générale, la fiche comprend les coordonnées du client, la date et le lieu d’intervention, la description de mission, les matériels nécessaires, les schémas, le plan du site et l’historique client.

Pendant la prestation, le bon d’intervention est utilisé par le chef d’équipe. Ce dernier y renseigne les travaux effectués, le temps ainsi que les conditions de travail. Il y mentionne les heures exactes (début et fin de l’intervention), le statut du service (en cours, à poursuivre ou abandonner), les photos illustratives des travaux et les pièces détachées utilisées. La fiche est à remplir avec le client. Par la même occasion, ce dernier pourra ajouter des commentaires et sa signature bien évidemment. Une fois la mission terminée, le carnet de bon d’intervention est à remettre au service de compatibilité. Ce dernier pourra alors effectuer la facture.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *